Tempête Ironman Belgique 1992

Edition très spéciale de 1992 sur l’Ironman de Middelkerke en Belgique.

Bip… Bip…
Mer déchainée… grosses vagues…
Au bout de 2h30 d’effort, des zodiacs partent chercher des concurrents, pour certains cela est déjà terminé. Très peu de spectateurs sont présents, car avec ce temps-là on ne traîne pas dehors. Je file sur mon vélo, vite frigorifié, il y a la gestion en plus du temps qui vient s’ajouter à tout le reste, le nombre de participants n’est déjà plus le même.
Au travers de ses phrases je tire encore mon chapeau à tous ceux qui ont été Finisher (dont mon pote Marc, le plus grand sur la photo et finisher du Strongman de Chine). 15 jours après, nous avons tous reçu un courrier de l’organisateur relatant cette journée très spéciale ou une tempête c’était jointe à nous, et nous étions tous à ses yeux de vrais hommes de fer.
Pendant le marathon, cette tempête se réveille encore plus, je ne peux, par moment, faire face au circuit et continu en tournant le dos…
Le sable de la plage chargeait sur nous, surtout dans nos yeux, nos épaules étaient fouettées par de terribles rafales… bip… bip…
Vents de plus 60km/h soufflent…
Les marchands de glaces ont fermé…
Bip… Petite éclaircie pour l’arrivée, et la chaleur d’un secouriste avec une couverture qui est la bienvenue, je suis vidé…

66ème en 11h07